NFS-Mania.com | Need for Speed : Rivals, Most Wanted, World, The Run, Shift 2 Unleashed, Hot Pursuit, Carbon
RestoMod - Lamborghini Gallardo … (18)
Terradyne Gurkha LAPV '14 (21)
GTA Spano 2016 (68)
Lamborghini Murciélago LP640 (2) (62)
BMW X6 ///M (52)
M3 E46 - NFSMW 2005 Sound Mod (63)
NFS Most Wanted 2005 - Extra Options (473)
Camera Control v1.2 (76)
Jaguar XKR-S (167)
Porsche Cayenne TurboS '17 (176)
Porsche Carrera GT - texture fix (158)
Plus d'innovation dans l'industrie du jeu vidéo ?!
Posté par Rio Grande Le 12/07/2007 à 19:09
EANous allons parler d'un sujet qui fâche ! Vous n'êtes pas sans savoir qu'EA a une fâcheuse tendance, sur certains jeux, de vouloir sortir chaque année un nouveau volet. C'est le cas pour Need for Speed, mais surtout pour les jeux de sport ou encore la série Sims. Nous avons à plusieurs reprises critiqué cette politique qui nous a parfois donné des jeux non finis ou bogués (pour exemple, NFSU était un jeu non terminé, Most Wanted souffrait de bugs et Carbon n'a pas vraiment enthousiasmé la foule pour diverses raisons). Cette prise de position commerciale devient évidente quand on regarde ce que rapporte chaque années la sortie d'un nouveau jeu, mais malheureusement au détriment de l'innovation et du joueur qui est de plus en plus confronté à des problèmes qui gâche son expérience vidéoludique. Certains analystes se sont d'ailleurs penchés sur le problème et dénoncent ce système commercial, qui risque, à long voir même déjà à moyen terme, de faire fuir les consommateurs.

Jusqu'ici nous ne vous apprenons rien et c'est tout au plus un rappel. Là où intervient la nouveauté, c'est qu'aujourd'hui la critique vient de l'intérieur ! En effet, selon le Wall Street Journal, le CEO (Chief Executive Officer, le chef de direction) John Riccitiello, installé à ce poste depuis avril dernier, a ouvertement critiqué la méthode qui produit des jeux qui manquent d'innovations. Il dit même avec beaucoup de réalisme : "il y a eu beaucoup de produits qui ressemblaient à ceux de l'année dernière, qui eux même ressemblaient énormément à ceux de l'année d'avant". Selon lui il faut essayer de nouvelles approches de ventes qui sortent du traditionnel jeu à 50-60$ avec 40 heures de jeux que beaucoup de personnes ne finissent pas. Même si, là aussi, l'analyse est fondée, la tendance est justement de proposer des jeux à un tarif traditionnel et d'avoir que 10 misérables heures de jeu… Enfin on retiendra essentiellement qu'il y a une prise de conscience d'un haut dirigent chez EA et cela pourrait faire changer les choses.

Loin de vouloir juger la situation, mais nous sommes en droit de nous demander si Monsieur Riccitiello a bien pris l'entière mesure de ses paroles. Renoncer à sortie certaines séries chaque année, au profit de développement sur 2 ans par exemple, coûterait des millions de dollars à EA. Dans un secteur aussi féroce que celui du jeu vidéo, même avec la position dominante que détient cette grande compagnie, il y a peu de chance de voir un quelconque changement (même si c'est évidemment ce que nous souhaitons).

Need for Speed un cas à part ? Oui et non, de nouveau, cela reste un avis personnel, mais Need for Speed, même s'il est basé sur le même moteur physique depuis des années, reste une série qui a fait preuve d'inventivité, chaque opus a apporté quelque chose de nouveau. C'est également vrai qu'en dehors le passage au tuning et au monde libre, il n'y a pas vraiment eu de révolution. Reste que nous sommes persuadés qu'un jeu se développe en 2 ans et pas moins. D'ailleurs on peut vérifier cette hypothèse dans la pratique (à l'échelle de NFS bien sûr) NFSU était un jeu incomplet (même les développeurs l'ont avoué à demi mots) NFSU2 était un produit fini (2 ans avec NFSU). Most Wanted c'est développé sur 2 ans (une année en parallèle avec NFSU2), mais il faut dire que le passage au "next-gen" ne s'est pas fait pour le mieux (problème de saccades), Carbon n'est pas franchement une réussite (1 an de développement) et enfin ProStreet développé sur 2 ans s'annonce pas mal du tout.

Une news un peu longue, mais il nous semblait important de faire un peu le point sur le sujet qui sera, probablement, le talon d'Achille de l'industrie du jeu vidéo dans les années à venir si rien ne change.