NFS-Mania.com | Need for Speed : Rivals, Most Wanted, World, The Run, Shift 2 Unleashed, Hot Pursuit, Carbon
NFS Most Wanted 2005 - Extra Options (76)
Camera Control v1.2 (28)
Jaguar XKR-S (48)
Porsche Cayenne TurboS '17 (52)
Porsche Carrera GT - texture fix (70)
Honda Civic 1.4 VTI “ Spoon “ (92)
NFS MW : Rim Pack (175)
Toyota Supra RZ (111)
Porsche 911 (993) (152)
"Unknown Unleashed" Fanmade-DLC (157)
NFS Most Wanted Widescreen fix (514)
Interview d'Ian Bell
Posté par Rio Grande Le 07/07/2009 à 18:43
Need for Speed Shift - Koenigsegg CCXIl y a quelques jours une interview d'Ian Bell (un des développeurs chez Slightly Mad Studios) a été publiée sur le site officiel. On peut y apprendre quelques détails intéressants sur la gestion du moteur physique et la manière de procéder pour obtenir un comportement réalise. Nous vous avons traduit les trois dernières questions qui semblaient à nos yeux les plus importantes. Ian Bell insiste une fois de plus sur le fait que leur moteur physique est un véritable couteau suisse avec lequel il est possible de tout faire, mais que certains choix (qui sont sans aucun doute le résultat des directives d'EA) font que la gestion des dégâts a été modérée sur certains aspects.
Extrait tiré de needforspeed.com traduit par Rio Grande :

[...]

Quel est l'influence des dégâts sur les performances de la voiture en mode "Pro" ?

Il y a quatre modèles de conduite et chaque modèle de conduite vous donne la possibilité de choisir les dégâts visuels uniquement ou les dégâts complets (avec influence sur les performances). Une nouvelle fois, le moteur supporte n'importe quel niveau de réalisme en termes de dégâts visuels ou physiques, mais nous avons paramétré les niveaux pour assurer une expérience qui doit rester amusante. Les pare-chocs peuvent tomber, les capots peuvent s'ouvrir brutalement, les portes s'enfoncer et si vous activer les dégâts complets, vos suspensions pourraient se tordent, votre direction devient moins précise et il sera possible d'endommager gravement votre moteur, pour tout juste arriver à la fin de la course en vous trainant. Nous avons pris la décision de rester concentrés sur l'action sans punitions critiques, puisqu'il s'agit d'un jeu de course et non pas d'un jeu de destruction. Vos actions entraineront des conséquences si vous activez tous les dégâts et cela détruira plus ou moins votre course, mais vous serez toujours capable de passer la ligne d'arrivée en vous trainant pour obtenir les points de votre profil.


Que fait Slightly Mad Studios pour garantir la fidélité de reproduction des circuits ?

Nos tracés de circuits sont extrêmement réalistes. C'est un domaine dans lequel nous sommes persuadés de surpasser la concurrence. Pour nous assurer de cela, nous utilisons des données de multiples sources. En complément des images satellites et des données GPS, nos modeleurs de circuits ont étudié des centaines d'heures de vidéo, afin de s'assurer que l'expérience de conduite d'un circuit réel dans Shift concorde avec tous les détails d'une séquence prise en vue intérieure. En complément, nous avons été particulièrement chanceux d'avoir accès à la télémétrie de certaines équipes, ce qui nous a permis de faire du revers engineering et comprendre les nuances d'un circuit au travers de l'étude des mouvements des suspensions, les points de freinages et les forces endurées par de vraies voitures de course. Prendre des photos et des mesures n'est pas suffisant. Si vous voulez recréer cette expérience, vous devez connaître les subtilités de la surface des circuits contenus dans ces trésors de données que même le scanning au laser ne pourrait pas vous donner. Cela n'a aucun sens de savoir qu'il y a une bosse de 5 millimètres sur la piste si vous n'avez pas les données qui vous montrent comment la voiture réagi à cela. Les réactions et l'expérience de conduite est ce qui compte vraiment.


Est-ce que chaque voiture aura son propre fichier de données physiques ? Combien de voitures et de ces fichiers y a-t-il dans NFS Shift ?

Oui, chaque voiture a son propre fichier de données physiques, en plus, il y a des fichiers uniques pour chaque type de suspensions, de pneus, de boites de vitesses, de turbo/compresseur, chaque type de moteur, etc. À ce jour, le jeu a plus de 500 fichiers de données physiques, avec plusieurs d'entre eux pouvant changer dynamiquement. Cette énorme collection de fichiers permet à nos programmeurs de crée une simulation détaillée et réaliste avec tous les points clés qui définissent le comportement d'une voiture et tous les détails plus subtils qui manquent dans pratiquement tous les jeux de courses. C'est la différence qui fait dire au joueur "c'est juste comme il faut !" quand il joue à Shift. Par exemple, quand le flanc du pneu se déforme sous la pression d'un virage, cela change d'une manière très précise la forme et la zone de contact des pneus, ce qui veut dire que cela change la manière dont le pneu accroche la route lorsqu'il essaye de garder le contrôle. Sans ces détails, un jeu peut tout de même être fun, mais on peut le ressentir comme stérile et mort. Avec Shift nous avons poussé le processeur physique des consoles dans leurs derniers retranchements, donnant une expérience de course vivante, accrocheuse, viscérale et crédible.