NFS-Mania.com | Need for Speed : Rivals, Most Wanted, World, The Run, Shift 2 Unleashed, Hot Pursuit, Carbon
Community days Vancouver 2008

Logo Need For Speed Undercover


Preview : 1 | 2

Community days Vancouver 2008
Voilà le compte rendu de mes quatre jours à Vancouver pour visiter les studios EA Black Box. Pour situer rapidement le contexte, Electronic Arts a invité les acteurs majeurs de la communauté Need for Speed, afin de leur faire tester le prochain jeu (Undercover), obtenir leurs impressions sur ce nouveau volet, leurs attentes pour les futurs opus et leur exposer l'avenir de la communauté NFS avec EA.
Étant donné que j’y suis allé seul, je me permettrais, pour une fois, de parler à la première personne du singulier. Ceux qui ne seraient pas intéressés par mes petites histoires peuvent directement passer à la preview du jeu.

>> Lire la Preview

Jour 1 – Samedi 25 octobre 2008

Mon avion était prévu pour 12h00 heure de Genève (et oui au risque de vous décevoir je ne suis pas français :). Après avoir passé les formalités de bases, je me trouve à la porte d'embarquement. Ça commence bien, une personne doit absolument prendre l'avion, mais il n'y a plus de places. Après avoir trouvé un volontaire pour le prochain vol (avec un dédommagement de 150 CHF soit ~100 €) l'embarquement peut commencer ; au final, le Boeing 737 se met enfin en mouvement avec 30 minutes de retard.
Une fois dans l'avion, il faut dire que j'avais une petite appréhension, ça fait très longtemps que je n'ai pas pris l'avion (à vrai dire, assez longtemps pour ne pas me souvenir comment c'était). Après le décollage, j'ai pu apprécier la magnifique vue sur le bassin lémanique, vraiment splendide.

Après un vol d'une heure et demie et un petit sandwich, j'arrive à Amsterdam. Malgré le retard j'avais encore largement le temps de faire le transfert. D'ailleurs, quand je suis arrivé à la porte, il n'y avait pratiquement personne. J'ai donc fait un petit tour dans les couloirs interminables de Schiphol. À mon retour, une queue interminable s’était formée, j'ai donc dû prendre mon mal en patience. Il faut dire que l'avion était bien plus grand que le 737, par conséquent cela a pris plus de temps pour faire les vérifications d'usage.


Et me voilà parti pour le gros morceau du voyage, c'était 9h45 de vol qui se profilaient devant moi. Je vous épargne les détails, ce qu'il faut retenir c'est que je n'ai pas dormi et qu'à l'arrivée à Vancouver, avec le décalage horaire, il ne s'était écoulé que 45 minutes !

Community days - Vancouver 2008 - Sortie aéroport - Taxis Première surprise, à la sortie de l'aéroport, un type attendait avec une pancarte "Electronic Arts Black Box". EA France m'avait pourtant dit de prendre un taxi pour aller à l'hôtel... je demande donc à ce monsieur ce qu'il en est. A priori, il attendait 4 personnes et mon nom ne lui disait rien. Je suis donc parti du principe qu'il attendait d'autres personnes, j'ai donc pris un taxi. Le chauffeur n'était pas spécialement causant et reniflait en continu. Mais quoi qu'il en soit, je suis arrivé à bon port dans l'hôtel. Peu après mon arrivée, je reçois un coup de téléphone du Global site manager qui me demanda ce qu'il en était et si j'avais pris la limousine... dommage, ça aurait pu être fun...


Je n'ai rien fait de spécial jusqu'au soir. Bien que n'ayant pas spécialement faim, je suis allé au restaurant, histoire de trouver quelque chose de sympa. Honnêtement, je ne comprenais pas grand-chose à la carte, mon vocabulaire gastronomique anglais est proprement pitoyable. Finalement, je me suis contenté d'une entrée choisie, à vrai dire, au hasard. Une entrée qui va probablement rester gravée dans ma mémoire longtemps tellement c'était délicieux. Ensuite, je me suis forcé à rester éveillé jusqu'à 21h00 environ (5h du matin ici), histoire de prendre directement le rythme.

Jour 2 – Dimanche 26 octobre 2008

La raison de mon arrivée samedi était la possibilité d'avoir le dimanche comme jour de repos (ils sont vraiment sympa chez EA :).
La nuit ne s'est pas vraiment passée sans encombre (réveillé plusieurs fois) notamment à cause de l'ambulance qui devait bien passer toutes les 10 minutes. C'est vrai que la première fois ça fait très "film américain" et j'ai trouvé ça sympa (non pas que je me réjoui du malheur des gens, enfin vous m'avez compris), mais après le 10e passage on commence à en avoir marre. Bref, je me lève vers 8-9h pour aller prendre un petit déjeuner. Une fois de plus, ce repas était au-dessus de toutes espérances et vraiment délicieux. Un peu plus tard dans l'après-midi, je me suis aussi essayé au Brunch qu'organise l'hôtel tous les dimanches. Encore une fois, je n'ai pas été déçu de l'expérience gastronomique.


Maintenant vient la partie moins drôle de l'histoire, j'avais un travail à finir dans le cadre de mes études et ça m'a un peu pourri mon dimanche. J'ai tout de même décidé de faire un tour pour prendre l'air. L'hôtel était climatisé et il faut bien avouer qu'après un moment ça fait mal à la tête (surtout la nuit). On a eu beaucoup de chance, parce qu'il y avait un temps tout simplement radieux à Vancouver. La ville est magnifique lorsqu'elle est éclairée d'un soleil généreux.


En faisant mon tour, j'ai trouvé la source des incessants bals de sirènes, les urgences n’étaient en effet pas très loin de l'hôtel. Avouez que l'aspect de l'établissement vous laisse dire qu'il vaut mieux bien se porter. Cela dit, j'ai beaucoup moins entendu les sirènes les jours suivants.
Ce qui est marrant dans Vancouver, ou en tout cas dans le quartier où je me trouvais, c'est qu'il y a une variété architecturale impressionnante. Vous pouvez passer du gratte-ciel très moderne entièrement en verre à l'église en pierre en passant par des maisons résidentes d'un autre âge. La propreté de certains quartiers contraste étonnement avec des petites ruelles qui n'inspirent pas confiance. De toute manière, Vancouver ne vous laisse pas indifférent !

Le soir était l'occasion de faire la première rencontre de toute la communauté présente pour cette présentation. Nous sommes donc allés en compagnie du "global site manager" dans un club dénommé Cactus Club Cafe. C'était très sympa, avec un cadre agréable, de la bonne musique et de jolies serveuses. Sauf qu'après avoir mangé on a très vite senti que pas mal de monde commençait à fatiguer, et sur les coups de 21h on est rentré avec un seul objectif : dormir.

Jour 3 – 27 octobre 2008

C'est le grand jour, rendez-vous à 9h00 dans le hall d'entré de l'hôtel et en suite direction le studio Black Box qui se trouve à 10 minutes à pied de là.
Comme vous le savez peut-être, le 31 octobre c'est Halloween et le studio était décoré en conséquence. Une fois notre badge reçu, nous nous sommes dirigés vers la salle de conférence. Après avoir mangé un petit déjeuner, la présentation commence.


Ici, je vous décrirais uniquement les activités, de manière brève. Vous trouverez un résumé sur mes impressions sur le jeu plus loin.
Après la présentation des producteurs et l'arrivée du grand écran plat pour la présentation, nous avons commencé par être informés au sujet du moteur physique. C'est grosso modo ce que vous avez pu voir dans la vidéo présentée dans cette news (et d'ailleurs la même personne).

IMAGE type 1 Image type 2 Image (compétition)

Ensuite, nous avons eu la présentation de la police, des modes et les spécificités de l'online. Après quoi, nous avons mangé quelques sandwichs et surtout joué au jeu. Vers 13h30 nous avons encore eu une présentation sur les nouveautés du prochain site officiel. Suite à quoi nous avons encore pu disposer d'un bon moment, histoire d'avancer un peu plus dans le mode carrière. Vers la fin de la journée une petite compétition a été organisée avec le Highway battle. C'était celui qui réussirait à battre la voiture adverse le plus rapidement possible. Chacun avait 2 essais. J'ai fini troisième sur 14 ce qui est plutôt pas mal pour quelqu'un qui ne joue pas sur console.


Pour terminer cette journée nous somme allés au Steamworks, un énorme établissement qui fait bar, restaurant et bien plus. Une soirée bien sympathique. Après avoir mangé plus qu'il n'en fallait, nous sommes retournés à hôtel.

Jour 4 – 28 octobre 2008

Community days - Vancouver 2008 - Sortie aéroport - Logo EA Et c'est déjà le dernier jour. Je me suis levé à 5h30 du matin pour finir ce satané boulot pour l'école que je n'avais pas réussi à finir la veille (je vais le maudire ce rapport).
À 9h00 nous avions de nouveau rendez-vous dans l'entrée de l'hôtel. Après avoir mangé quelques pâtisseries, nous avons abordé le thème du jour : le futur de Need for Speed. Cela nous a permis déjà de dire ce que l'on pensait d'Undercover, mais aussi de discuter de l'évolution que pourra prendre la série. C'était une discussion très intéressante et très ouverte.

Enfin, nous avons fait un petit résumé de la journée et discuté du futur de la communauté Need for Speed. À 14h00 les premiers participants devaient partir pour prendre leurs avions. Nous avons cependant eu encore le temps de passer dans le shop EA qui propose évidemment tous les jeux du moment et une panoplie d'accessoires (les deux vendeuses étaient d'ailleurs fort charmantes :).

Le problème était que j'avais encore 5 heures à attendre, puisque mon vol devait partir à 21h45 de Vancouver. Nous étions d'ailleurs 4 dans ce cas-là, un Polonais (webmaster de nfscup.pl), deux Hollandais (webmasters de nfs-undercover.nl) et moi. Après quelques discussions nous nous sommes séparés et j'ai fait un tour avec le webmaster de nfscup.pl pour visiter encore un peu Vancouver. Voilà quelques images prises durant cette balade.


Vu que le trafic commençait à devenir relativement dense, nous nous sommes dit qu'il valait mieux prendre un peu de marge et ne pas se pointer trop tard à l'aéroport. Après avoir récupéré nos affaires nous avons attendu un bon moment pour que le taxi se dédie à arriver.
Malgré une circulation dense, nous sommes arrivés une heure avant l'embarquement, mais c'était peine perdue puisque l'avion avait 4h de retard... Nous avons appris par la suite qu'il avait reçu un éclair, ce qui a causé le retard. Après avoir mangé un Burger King avec un bon gracieusement offert pas KLM, nous avons surfé un peu sur internet (merci à l'aéroport de Vancouver de proposer du wifi gratuit, sinon on se serait bien emmerdé).

Après, une fois embarqué, rien de bien spécial à signaler. Par la suite, j'ai eu droit encore à 3 heures d'attente à Amsterdam, mais c'était enfin la dernière ligne droite pour arriver à la maison. J'ai eu la chance de me trouver près de la fenêtre ce qui m'a permis de voir les Pays-Bas de nuit : tout simplement magnifiques. Avant d'arriver à Genève nous avons eu quelques turbulences (même pas mal !), une fois arrivé à Genève j'ai vite compris pourquoi, il y avait vraiment un sale temps et il faisait froid, je regrettais déjà Vancouver !




Je tiens à remercier EA France et EA Canada pour ce très beau voyage. Merci à Jakob de nfscup.pl pour avoir donné ses images, ce qui nous à permit d'avoir un point de vu supplémentaire sur ces quatre jours (les images sont identifiables pas l'absence de logo nfs-mania). Et enfin merci à nos fidèles lecteurs, car sans eux, nfs-mania ne serait pas ce qu'il est.
Il faut saluer la volonté d'Electronic Arts de vraiment mieux considérer la communauté et d'écouter ce que les gens ont à dire sur le jeu et prendre en considération leurs attentes. Nous attendons maintenant de voir les effets des discussions tenues à Vancouver.

Preview : 1 | 2

Page vue 3351 fois Dernière mise à jour : 07/11/2008