NFS-Mania.com | Need for Speed : Rivals, Most Wanted, World, The Run, Shift 2 Unleashed, Hot Pursuit, Carbon
Première impression - Test au GamesCom 2009 - Page 1

Logo Need For Speed Shift


Pages : 1 | 2
À l'occasion de l'exposition du GamesCom à Cologne, Electronic Arts nous a invité afin de tester le dernier Need for Speed. Nous avons par conséquent eu l'occasion de jouer à une version pratiquement définitive et de poser des questions à certains responsables du projet. Nous vous livrons donc ici nos impressions et les informations que nous avons pu récolter. Une bonne partie des images présentée ici sont issues de ce blog.
Améliorations

Need for Speed Shift - Améliorations - Niveau 1 Il y a trois niveaux d'améliorations, chaque niveau vous donne accès à un certain nombre de pièces. Ensuite, il y a certaines pièces aérodynamiques qui sont regroupées dans un menu. Sont compris dans ce groupe les kits, les améliorations pour le cockpit et les packs de réduction de poids. Et enfin, un onglet réservé aux pièces de course avec les kits pour la nitro et d'autres améliorations. Ces améliorations se débloquent au fur et à mesure que vous avancez dans le mode carrière. Vous pouvez voir l'effet qu'aura l'amélioration sur votre voiture avant de l'acheter.

Need for Speed Shift - Améliorations aérodynamique Certains seront probablement déçus, mais la partie carrosserie a été considérablement réduite. En fait, il est uniquement possible d'appliquer 3 kits. Ces trois kits font office de tout-en-un, lorsque vous en achetez un il comprend le bas de caisse, le bouclier avant et arrière ainsi que le spoiler. Vous ne pouvez donc pas appliquer de spoiler séparé ni vous amuser avec l'Autosculpt qui a purement et simplement disparu.
Il y a quelques explications à cette situation. Slighly Mad Studio voulait proposer un jeu aussi proche de la réalité que possible, ce qui a pour conséquence de proposer des kits qui sont étudiés pour réellement apporter des améliorations aérodynamiques et non pas uniquement esthétiques. L'Autosculpt, même s'il permet de pousser très loin la personnalisation est un désastre en matière d'aérodynamique (en tout cas avec un moteur physique aussi poussé que celui de SMS). Au final, c'est assez cohérent compte tenu de l'orientation prise par le jeu.

Need for Speed Shift - Améliorations courses Un point qui est souvent un sujet de controverse est la possibilité de finir le mode avec la voiture que vous avez achetée au début du jeu. Le raisonnement est qu'avec des améliorations on peut à peu près tout faire et rendre n'importe quelle voiture surpuissante et capable de rivaliser avec les meilleurs supercars.
Pour terminer sur ces améliorations, à l'instar des précédents NFS, des voitures déjà puissantes à la base n'ont pas toutes les améliorations, par exemple la Skyline GT-R (R34) ne possède que les pièces du niveau 2 et suivants.
Réglages

Need for Speed Shift - Tuning rapide Il y a deux niveaux de réglages, le premier niveau est une façon rapide de régler les paramètres de la voiture avec 4 barres de réglages. C'est un mode avant tout réservé à ceux qui n'y connaissent pas grand-chose ou à ceux qui ne veulent pas se prendre la tête avec d'innombrables réglages.
Il y a donc un mode avancé qui vous donne la possibilité d'aller beaucoup plus loin dans les réglages. Nous n'allons pas entrer dans les détails, mais vous avez la possibilité de régler jusqu'à la pression de pneus. Malheureusement, il vous faudra essayer vous-même les effets de vos réglages sur la piste, il n'y a pas de banc d'essai comme dans NFS Underground 2. Les profils qui existaient dans ProStreet ont également disparu, vous pouvez donc en théorie utiliser une voiture pour n'importe quel type de course. Les experts feront probablement appel à deux voitures différentes pour les modes courses et Drift.
Customisation visuelle

Les customisations visuelles sont au nombre de trois. Vous pouvez modifier la couleur, les jantes et appliquer des vinyles. Vous avez la liberté d'appliquer autant de customisations visuelles que vous voulez puisqu'elles ne sont pas payantes.


Les couleurs
Pour les couleurs vous pouvez appliquer n'importe quelles couleurs, et ce, sur différentes parties de la voiture. On retrouve plus ou moins le même principe que dans Undercover. Le système est bien fait et assez pratique à utiliser.

Les jantes
Au niveau des jantes, vous disposez d'un large éventail de marques et de modèles. Comme pour les couleurs, changer ses jantes et une opération qui ne vous coûtera pas un rond. Cependant, toutes les jantes ne sont pas disponibles dès le début et vous pourrez les débloquer à mesure que vous avancez dans le mode carrière.

Les vinyles
Need for Speed Shift - Customisations visuelles - Vinyles préparés par défaut La bonne nouvelle cette année c'est que vous ne serez pas limité en terme de couche de vinyle (il y a bien une limite fixée à 1'000, mais il y a peu de chance que vous y arrivez un jour). La mauvaise c'est que pour faire une belle création cela risque de vous prendre des heures. Malgré tout, le déplacement et l'ajustement des vinyles se fait relativement rapidement, le problème vient des limites d'agrandissement des vinyles qui vous obligent parfois à en utiliser plusieurs pour arriver à vos fins, leur alignement peut dans ce cas se révéler délicat.
Pour ceux qui voudraient ajouter une décoration sans se casser la tête, les développeurs ont pensé à vous et ont ajouté des décorations prédéfinies en général au nombre de 4.
Les modes

Need for Speed Shift - Modes - Mitsubishi Evo X En ce qui concerne les modes, il y a trois catégories : courses, attaque au temps et drift.
Dans les courses il y a une variante aux circuits classiques, c'est le "sprint" qui est dans la logique des précédents opus avec une course d'un point à un autre. C'est notamment possible sur l'interminable boucle de la Nordschleife.

L'attaque au temps a, comme son nom l'indique, comme unique but de réaliser le meilleur temps parmi un nombre défini de concurrents. Vous commencez par un tour lancé pour vous faire gagner un peu de temps. L'approche intéressante ici est que vous n'êtes pas seul sur la piste, vous serez parfois amené à dépasser des opposants ce qui pimente un peu la tâche (comme pour des routes de qualification en Formule 1).

Need for Speed Shift - Mode Drift - Nissan Silvia S15 Attardons-nous un peu sur le Drift qui reprend là aussi la logique déjà existante dans les autres Need for Speed à savoir un comportement légèrement différent. La voiture a en effet tendance à glisser plus que sur circuit. Ce mode est difficile à maîtriser à la manette et ce n'est pas beaucoup mieux au volant. À vrai dire lors de notre essai au GamesCom nous ne sommes arrivés à rien de bien concluant. Il n'est pas exclu que pour maîtriser ce mode de nombreuses heures d'entrainement soient nécessaires.

Nous n'avons pas parcouru tout le mode carrière et il y a peut-être des modes propres au mode carrière que nous n'avons pas vus. Les développeurs nous ont assurés qu'il y aura du contenu supplémentaire téléchargeable qui pourrait contenir de nouveaux modes afin d'enrichir le gameplay. Même s'il ne faut pas le dire trop fort, un mode endurance pourrait être proposé avec arrêt au stand et gestion de la consommation d'essence (mais c'est une possibilité parmi d'autres).
Les graphismes

Graphiquement NFS Shift est très beau, surtout sur PC. Les consoles souffrent de quelques problèmes d'aliasing, sur PS3 par exemple l'effet de flou après un choc à une sacrée tendance à pixelliser. La modélisation des voitures est toujours aussi réussie, aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur. Chaque voiture possède un intérieur spécifique avec tous les affichages fonctionnels. La route possède de belle texture et sans l'effet "route mouillé" de la plupart des précédents NFS. Les décors sont assez riches et variés, cependant on peut constater des facilités comme les arbres qui sont de simples objets en croix avec deux textures. Il faudra cependant se forcer à les voir, car votre concentration est normalement focalisée sur la route et non sur ses abords.

Que ce soit sur PC ou consoles la fluidité est toujours au rendez-vous et nous n'avons pas constaté de bug graphique comme on pouvait le voir dans Undercover par exemple.
L'intelligence artificielle

Need for Speed Shift - Inteligence artificielle - Lamborghini LP640 On connaissait déjà les fameuses "erreurs" que peuvent commettre les adversaires dans une course. Shift pousse le concept encore un peu plus loin pour ajouter d'avantage de réalisme. Vos opposantes peuvent non seulement commettre des erreurs, mais également se dépasser entre eux ou ne pas forcément suivre la ligne idéale comme le font beaucoup trop de jeux de courses où l'on a l'impression qu'ils se trouvent sur des rails.

Le jeu propose trois niveaux de difficulté ajustables à tout moment durant le mode carrière. Le niveau facile est... facile et vous laisse la liberté de faire de nombreuses erreurs et de toujours avoir la possibilité de rattraper vos opposants. Si vous maîtrisez un tant soit peu votre véhicule, le mode intermédiaire devrait faire l'affaire. Commettre une erreur vous laissera toujours la possibilité de rattraper les autres, mais cela devra prendre plus de temps, le tout est de ne pas quitter la route vers la fin de la course. Enfin pour les pros, le mode difficile est de rigueur. Évidemment si vous avez tendance à ne jamais commettre d'erreurs, quel que soit le niveau de difficulté, vous n'aurez aucun mal à finir premier. Cependant, ce dernier niveau de difficulté est beaucoup moins permissif et sortir violemment de la piste vous donnera toutes les difficultés imaginables pour rattraper le premier.

Pour résumer, l'IA vous donne une impression d'avoir une "vie" sur le circuit et pas simplement des machines sans failles. D'ailleurs, l'IA a tendance à réagir selon votre comportement, si vous passez brutalement un concurrent, il aura tendance à vous rendre la pareille dès qu'il en aura l'occasion. Certaines voitures se laissent passer facilement, d'autres auront tendance à vous fermer la porte pour vous empêcher de doubler.
Pages : 1 | 2

Page vue 32008 fois Dernière mise à jour : 27/08/2009