NFS-Mania.com | Need for Speed : Rivals, Most Wanted, World, The Run, Shift 2 Unleashed, Hot Pursuit, Carbon
Need For Speed Most Wanted - Test de la version PS Vita

Logo Need For Speed Most Wanted (Criterion)


Nous avons eu la chance de pouvoir tester la version Vita de Need for Speed Most Wanted. Cet article n'est pas vraiment un test de Most Wanted, mais plutôt une comparaison avec les autres versions et le jeu pour Vita. En effet, Criterion a déclaré à plusieurs reprises que la version était pratiquement identique aux autres consoles. Nous allons voir si c'est vraiment le cas.

Ajoutons encore avant que vous vous jetiez sur les captures d'écrans qui agrémente cet article, qu'il s'agit d'images prises par la console avec la fonction screenshot. Néanmoins, ils ne rendent pas vraiment justice à la qualité perçue. Non seulement la compression est élevée, mais l'image est plus grande sur votre écran que les 12,8 cm de la Vita (diminuer la taille de l'image ne suffira pas à vous donner un équivalent puisque vous perdrez en définition).

Merci à EA France d'avoir permis la réalisation de ce test.


Tout comme les versions PC, PS3 et Xbox 360, la version PS Vita a été développée par le studio Criterion. Comme ils l'avaient annoncé, la version Vita est dotée du même contenu que les autres versions, que ce soit les défis, les modes, les courses, et bien sûr la ville ouverte. Il y a même quelques courses exclusives à cette version. Bien entendu, Autolog 2.0 est de la partie comme sur toutes les versions du titre. Cela vous permet de cumuler vos speedpoints, toutes plates-formes confondues.

Most Wanted 2012 - McLaren MP4-12C Si le jeu sur Vita est le même que sur les autres supports sur bon nombre de choses, il y a bien entendu des différences. Ayant joué à la version PC pendant plus d'une centaine d'heures, les différences avec la Vita sont assez flagrantes. Au niveau de l'affichage tout d'abord, le jeu est aliasé. Et si c'est moins visible en pleine course à 300Km/h, à une vitesse relativement basse, cela reste assez voyant. La luminosité du jeu, non paramétrable, est un peu plus élevée, et parfois c'est un peu fort. Toutefois, c'est le genre de détail que l'on remarque parce qu'on y prêt attention. En jouant normalement (en regardant la route donc) cela n'est pas gênant. En revanche, même si la vision globale est la même que sur PC, PS3, 360, avec l'aliasing et la taille de l'écran de la Vita (5" en 960x544), il est difficile de distinguer au loin. Dans les premières courses, ça ne pose pas particulièrement de problèmes. Mais par la suite quand la vitesse est très élevée, éviter un obstacle avec une vision aussi réduite va demander de la dextérité et surtout d'excellents réflexes.

Most Wanted 2012 - Koenigsegg Agera R Les textures semblent moins détaillées, mais surtout, le filtrage texture est très faible. On voit donc les détails uniquement de près (on pense notamment aux lignes blanches sur la route qui apparaissent au fur et à mesure). Les différents objets qui décorent la ville de Fairheaven sont beaucoup moins nombreux et il y a un léger clipping. Mais à la vitesse à laquelle on roule, cela ne pose pas vraiment de problèmes. Tout cela a clairement été fait dans le but de rendre le jeu parfaitement fluide sur la Vita. Et c'est le cas, nous n'avons pas constaté de baisse de framerate, le jeu est tout à fait jouable. Les contrôles répondent bien, même s’il y a également cette faible latence qui existe sur les autres plates-formes. Cependant nous l'avons moins remarqué ici. Peut-être parce qu'on s'y habitue à la longue, ou bien parce que les contrôles sont plus sensibles. Au niveau des dégâts sur les voitures, cela s'arrête à la déformation de la carrosserie. Il n'y a pas de parts-chocs qui se détachent à moitié par exemple. Aussi, les animations des ailerons comme sur la Bugatti Veyron ou encore la Lamborghini Aventador ont tout simplement disparu. Tous ces détails enlèvent un peu de charme au jeu original et c'est bien dommage.

Most Wanted 2012 - Nissan GT-R Au niveau des différences dans le jeu, elles sont peu nombreuses, il s'agit véritablement d'un clone de la version PS3. L'interface est exactement la même, il manque uniquement le compteur kilométrique en bas à droite. Le cycle jour/nuit est également présent, mais en revanche pas d'effet “route mouillée”. Le trafic est un peu moins dense (ce qui n'est pas plus mal étant donné la vision de loin imprécise). À certains endroits, les escaliers sont devenus des rampes, mais la voiture se comporte quand même comme si elle franchissait des marches. Il s'agit donc vraiment de petits détails sans grande importance. Le mode multijoueurs est par contre réduit à 4 joueurs. Et il n'y a aucun "cross play" (jouer sur PS3/Vita avec vos amis PS3/Vita), vous pouvez voir le classement SpeedPoints de vos amis sur les autres plates-formes, mais pas leurs temps, ni jouer directement contre eux. Il manque également des détails à l’écran, comme les éclaboussures et les gouttes. Les défis SpeedPoints et les courses sont exactement les mêmes que sur les autres versions, que cela soit en solo ou en mode multijoueurs. On note quand même que la version Vita a droit à quelques courses exclusives, au nombre de 10. Elles sont assez courtes, mais assez sympa. Peut-être même un peu plus technique que les courses habituelles du jeu, avec des tracés sinueux et rapides.


La Vita est riche en fonctionnalités, mais les différents studios n'ont pas forcément envie de se servir de tout. C'est le cas de Criterion qui ne voulait utiliser que les fonctions de la Vita lorsque cela apportait réellement un intérêt pour le jeu. On peut par exemple changer de musique en passant son doigt sur le pavé tactile arrière. Même chose sur la carte de la ville, pour choisir ce qui doit être affiché (points d'échange, panneaux, etc.). Pas de gestion de la gyroscopie, l'écran tactile ne sert que pour naviguer sur la carte et zoomer (fonction "pinch to zoom" comme sur téléphone mobile).

Au final cette version Vita est très agréable à jouer. On retrouve le même contenu que sur les autres plates-formes (ainsi que les dix courses exclusives), et malgré les concessions que le studio a dû faire, on prend plaisir aux commandes de ce Need for Speed. Comme c'est le seul véritable jeu de course de ce genre-là sur la console de Sony, c'est clairement un jeu à posséder pour les propriétaires de PS Vita.


Test réalisé par Ryousuke


Page vue 14283 fois Dernière mise à jour : 19/11/2012